Un Autre Regard sur l’Agression (Partie 1/2)

0

Hier j’ai subi une violente agression par un homme et ça m’a permis, après coup, de prendre conscience que derrière cette situation, la vie m’envoyait un message. Découvrez-le dans cette courte vidéo.

Un Autre Regard sur l’Agression (Partie 1/2)

 

Transcription de la vidéo 

« Bonjour, c’est Audrey de ZOOM Thérapie.

Je suis ravie de vous voir aujourd’hui pour cette nouvelle vidéo où j’avais envie de vous parler de ce que la vie nous montre. C’est-à-dire des manifestations de la vie.

Certains peuvent croire que nous sommes complètement indépendants des évènements qui traversent notre vie mais je ne suis pas tout à fait de cet avis-là.

Plutôt à mon sens ce que je sens, ce que je ressens et même ce que je vois, et même comment je le comprends c’est que la vie juste nous amène les expériences qui sont en résonance avec nos croyances ou nos attitudes profondes, et ça ne fait pas toujours plaisir à voir.

Et bien je vous dis ça car parfois on peut se demander pourquoi tel ou tel évènement épineux nous arrive, et bien c’est peut-être parce que ça renvoie à quelque chose à l’intérieur de soi qu’il serait temps de regarder et peut être même de régler.

Alors pour ma part j’ai eu ma côte part aujourd’hui car on va dire que j’ai un problème d’abus d’autorité et peut être même d’ agression. Je suis un peu teigne, j’ai des côtés un peu teigne et j’ai tendance à un peu trop souvent le montrer et ce qui s’est passé aujourd’hui n’est que la répétition d’un schéma qui s’est souvent présenté à moi dans la vie et qui apparemment ne se présente pas dans la vie de tout le monde. Comme quoi cela à bien un rapport avec moi et c’est donc bien dépendant de qui je suis à l’intérieur.

Voilà ce qui s’est passé :

Je remontais la rue pas loin de chez moi et j’ai vu un homme, alors pas n’importe lequel quand même c’était plutôt l’incroyable Hulk. Je vous promets, je n’exagère rien, c’est plutôt l’incroyable Hulk et il a lancé de façon assez violente sa cannette ou sa bouteille, je ne sais pas, pas terre. Et j’ai toujours fait ça, j’ai toujours eu une conscience écolo à mes heures et quand je vois des gens jeter des trucs dans la rue ça a tendance à me oooooooooooo, c’est instinctif, je réagis. Ça me fait la même chose quand je vois par exemple une femme qui tape son enfant, et j’ai toujours tendance d’y aller avec ma grande bouche et de dire : babababababa !!!

Et donc ça s’appelle de l’abus d’autorité et donc de l’ agression, parce que pour la personne qui va le recevoir et surtout de la façon dont je le dis, c’est de l’ agression.

Donc, cette personne elle a jeté sa canette, et je l’ai regardé et je lui ai dit : « Mais est-ce que vous faites la même chose chez vous ? »

Ce sur quoi il m’a répondu « Connasse ». Et je lui ai dit : « Toi-même ».

Bref, nous sommes très très avancés, c‘était plutôt niveau maternelle.

Donc voilà, je laisse tomber et je continue à remonter la rue et là en fait je vois qu’il s’était arrêté. Et vu son gabarit, vu le mien, je me suis dit : ouille, aie, ça ne sent pas bon !

Donc, je suis quand même rentré dans le magasin car j’avais une petite course à faire, et quand je descends les marches pour aller à la caisse et bien il avait déjà passé les portes du magasin, et il m’a hurlé dessus, il m’a habillé pour l’hiver. Hé là par contre je me suis dit (instinct de survie) : « Audrey, tais-toi, tais-toi ! »

Et en plus, il m’a même dit : « raciste » et tout ça … bon parce qu’en fait chacun perçoit les choses de sa fenêtre, il avait peut-être des origines, je ne sais pas..

Car en fait, quand je lui disais : « Est-ce que vous faites ça chez vous ? », je pensais dans son jardin, dans sa maison… et il a dû comprendre dans son pays, bon peu importe.

Bref, c’était très violent. Bon ça va , il n’a fait que : pouet, pouet, c’était insultes et menaces pour maintenant et à venir. Et donc, je suis rentrée j’étais très perturbée. Et donc j’en ai parlé à mon compagnon qui est beaucoup plus zen et beaucoup plus centré et qui vois beaucoup plus les choses que moi, et qui m’a dit :

« Ma chère Audrey, à quoi ça te renvoie en fait ? »

Et bon, je sais que j’en avais déjà parlé à d’autres personnes qui l’ont vu chez moi… et bien tout simplement à mon abus d’autorité.

C’est-à-dire qu’avec ma grande bouche, je suis allée lui dire comment il fallait qu’il fasse au lieu de laisser faire les choses parce que ça n’avait aucune valeur ajoutée ce que j’étais en train de faire. J’étais juste en train de répondre à mon comportement intempestif de toujours aller, ou du moins de souvent aller dire aux gens ce qu’ils devraient faire en fait. Voilà.

Et il y a une différence entre l’action juste et peut être même une notion de courage qu’on peut parfois avoir dans certaine situation et l’ agression et l’abus d’autorité. Parce qu’en fait on peut toujours se justifier comme on veut et de se croire dans son bon droit de faire ça, et de se dire : « Oh mais il a jeté la canette quand même, c’est pas écolo », ou alors « Oh oui mais elle a tapé son gamin, c’est pas cool, etc. » Mais en fait, c’est pas mon rôle de faire ça logiquement.

Peut-être la police, les gardiens de la paix, enfin tout un tas de personnes qui sont assermentées pour faire ce genre de choses.

Et c’est pas moi, Audrey de ZOOM Thérapie qui vais aller dire au monde comment tout le monde doit se comporter, même s’il y a des choses qui me dérange.

Tout ça pour dire que peut être que vous aussi dans votre quotidien, il vous arrive des évènements qui sont répétitifs, qui ont tendance à avoir la même couleur, la même saveur et pourtant vous vous sentez dans votre bon droit de dire ou de faire des choses, c’est de l’ingérence en fait, qui rentre dans l’intimité des gens, enfin, vous avez un comportement qui vient empiéter sur la liberté de l’autre.

Et ça c’est peut être bon de le voir car généralement la vie nous envoie des expériences qui sont en lien avec ça. Dans mon cas c’est l’ agression et l’abus d’autorité. Mais ça peut aussi être la victime. Est-ce que vous avez tendance à être victime des gens ? Victime des expériences de la vie ?

C’est toujours vous qui n’avez pas la dernière part de gâteau, ou autre, ça peut même être pire. Et là ça peut être par exemple un problème de limite, la vie elle vous renvoie juste des expériences qui sont là pour vous faire prendre conscience que vous avez un problème de limite et qu’il serait bon d’établir de saines limites entre vous et le monde, sans pour autant verser dans l’abus d’autorité.

Bon voilà, c’est tout pour la vidéo d’aujourd’hui. Donc pour le conseil du jour, enfin conseil sans trop conseil car je n’ai pas envie d’être dans l’abus d’autorité (je vais méditer sur la question, je crois que j’en ai pour un moment), mais voilà, d’observer les évènements qui ont tendance à arriver et à se répéter dans notre vie et d’essayer de regarder en soi qu’est-ce qui génére ça.

Voilà, tout simplement.

Pas forcément de se dire il y a un effet miroir, cette personne-là m’agresse donc je suis quelqu’un d’agressif. Non, peut être que cette personne vous agresse parce que vous avez un problème de limites ou peut être que cette personne vous agresse parce que vous êtes agressif.

Voilà, bon je prends les exemples que je connais, mais ça s’applique un petit peu à tout.

Je vais le faire pour moi, peut-être vous pouvez essayer pour vous aussi de regarder quels évènements ont tendance à se répéter, et surtout à se répéter de façon récurrente.

Regardez vos comportements, et puis si possible, corrigez-les.

Je vous souhaite une merveilleuse journée, et comme toujours, une merveilleuse santé.

A bientôt ! »

Audrey

Agression

 

 

 

 

Share.

Laissez un Commentaire